Social housing / Lille-Five

social housing in Lille-Five

Les lots B et C sont situés au milieu de la rue de l’Esperance prolongée. Ces deux volumes contigus constitueront le futur vis-à-vis des habitations de la rue Mirabeau et formeront le fond de scène de la future place au coeur du site Boris Vian.
Le bâtiment B est composé de 7 T2, 5 T3 et 3 T4 soit un total de 15 logements. Le lot C est lui composé de 14 logements répartis en 6 T2, 5 T3 et 3 T4.
Les bâtiments constituant les lots B et C tirent leur volumétrie de mouvements tectoniques et empruntent leurs composantes à la géologie :
Un glissement diagonal découpe les volumes en deux parties. La découpe qui en résulte traverse la masse de brique pour dévoiler une intériorité en contraste avec l’écorce de brique, rugueuse et variée. Ainsi cette faille qui semblerait être érodée pas les flux des circulations résidentielles est constituée de panneaux composites clairs, lisses et uniformes. En effet, la faille ainsi que les formes en creux constituant l’enveloppe des bâtiments n’évoquent pas seulement les mouvements et glissements de terrain, ils sont décrits par les usages. Les diagonales qui se prolongent aux deuxièmes étages abritent les circulations communes. Les soulèvements des angles Sud-est abritent eux les locaux communs. Finalement, les éclatements et les glissements des façades Ouest offrent les prolongements extérieurs aux logements dont l’épaisseur permet de leur porter ombre et couvrir les parties communes.
L’enveloppe de brique joue quant à elle pleinement avec les possibilités graphiques qu’offre la brique, un motif jacquard court sur l’ensemble des deux bâtiments.les bâtiments se singularisent subtilement sans toutefois entraver la lecture global que nous développons sur le site.
Les bâtiments des lots B et C sont constitués, chacun d’un corps unique qui s’élève en R+2, ils s’étirent respectivement sur 43 et 39m. Ils profitent d’une exposition Est/Ouest et déploient des logements traversant. Au rez de chaussée l’entrée du logement est accessible par le jardin. L’accès direct depuis le séjour s’effectue dans une bande virtuelle dédiée aux circulations intérieures. Cette bande dégage une double hauteur pour la moitié des T3 aux rez-de-chaussée des lots B et C. Les T3 accessibles depuis le RDC sont des appartements en duplexe assimilables à des maisons de ville. Leur niveau bas, surélevé de 70 cm par rapport à la rue, est traversant. En effet, si cuisine et séjour sont en continuité, ces deux espaces sont néanmoins clairement identifiés : orientation Est et largeur moindre pour la cuisine, largeur correspondant à la trame, double hauteur et escalier animant le séjour.
Les appartements aux R+2 sont distribués par des coursives, celles –ci réduites au maximum s’expriment de manière à animer les fenêtres mise en place dans le projet urbain. L’accès aux logements hauts se fait depuis la pièce de vie, donnant ainsi à voir leur qualité d’appartement traversant. En about de chaque bâtiment un T4 duplexe permet de rehausser les volumes bâtis. Ainsi, les lots B et C font échos aux volumes des bâtiments F et H pour signaler et cadrer la place au coeur du site.
Back to Top