L’ile au trésor - Musée d’art contemporain

L’ile au trésor - Musée d’art contemporain KeurK architecture – P. Paoli - concours Buenos Aires – AC-CA.org- 2012 Ce musée est conçu comme un prolongement de l’espace public. Les éléments programmatiques s’organisent le long d’une rue, sa première séquence étant une place publique couverte. Les visiteurs, les danseurs de tango se frôle, tandis que les seconds laissent les premiers suivre la rue qui les mènera vers les salles d’expositions. Cette galerie est creusée entre les grandes salles, puis s’en éloigne pour effleurer la chute d’eau ou donner à voir la ville. La dernière séquence amène le visiteur sur le toit du musée. Le visiteur passe devant le restaurant panoramique puis arpente le jardin des sculptures jusqu’à redescendre au niveau de la mer. Entre Le bâtiment fait appel à l’inconscient collectif, la forme et les différentes échelles évoquent les paysages Argentin. La promenade architecturale, comme un jeu de piste, évoque l’île au trésor : Le visiteur traverse la cascade et marche jusqu’au cœur du rocher vers les espaces d’exposition.


Buenos Aires – AC-CA.org- 2012

Ce musée est conçu comme un prolongement de l’espacepublic. Les éléments programmatiques s’organisent le long d’une rue, sapremière séquence étant une place publique couverte. Les visiteurs, lesdanseurs de tango se frôle, tandis que les seconds laissent les premiers suivrela rue qui les mènera vers les salles d’expositions. Cette galerie est creuséeentre les grandes salles, puis s’en éloigne pour effleurer la chute d’eau oudonner à voir la ville. La dernière séquence amène le visiteur sur le toit dumusée. Le visiteur passe devant le restaurant panoramique puis arpente lejardin des sculptures jusqu’à redescendre au niveau de la mer. Entre
Le bâtiment fait appel à l’inconscient collectif, laforme et les différentes échelles évoquent les paysages Argentin. La promenadearchitecturale, comme un jeu de piste, évoque l’île au trésor : Levisiteur traverse la cascade et marche jusqu’au cœur du rocher vers les espacesd’exposition.
entrance
spatial organisation

Back to Top